MON EXPERT FINANCIER
Conseil en gestion et financement d'entreprise
Paris-Clichy-Batignolles

PGE : jusqu’à 24 mois de différé d’amortissement !

Actu Economique

Lancés en mars 2020 pour soutenir les entreprises françaises impactées par la crise sanitaire, et soutenir leur trésorerie dans un contexte d’arrêt brutal d’activité, le Prêt Garanti par l’Etat (PGE) a été mis en place par l'ensemble des réseaux professionnels des banques membres de la Fédération bancaire française, avec le concours de Bpifrance.

 

  • RAPPEL DU DISPOSITIF PGE 2020

Le prêt garanti par l’Etat (PGE) est accordé par la banque habituelle de l’entreprise, ou par l’intermédiaire d’une plateforme de financement participatif, en dépit de la forte incertitude économique actuelle, et grâce à la garantie apportée par l’Etat à hauteur de 90% du prêt (par le biais de BPI France).

Sont éligibles au PGE les entreprises françaises, quelles que soient leur taille ou leur forme juridique (à l’exception des SCI, sociétés de financement, ou certaines associations).

Le montant du prêt est plafonné à 25% du chiffre d’affaires HT, ou à 2 ans de masse salariale pour les jeunes entreprises innovantes.

La durée du prêt est de 6 ans maximum. Généralement, les contrats de PGE prévoient que c’est au dirigeant de demander l’amortissement du prêt, au plus tôt 4 mois et au plus tard 2 mois avant l’échéance du prêt (la date d’échéance correspond à la date de déblocage des fonds augmentée de 12 mois).

Le choix de la durée d’amortissement est laissé à l’appréciation du chef d’entreprise.

La durée d’amortissement maximale est de 5 ans  (6 ans – 1 an de différé)

 

  • NOUVEAUTES DU DISPOSITIF PGE 2021

Le délai de demande de PGE a été porté au 30 juin 2021.

Si vous ne l’avez pas demandé encore, ou bien si vous ne l’avez pas obtenu pour 25% du montant de votre CA, il est encore temps de le faire ! Votre banque s’est engagée à analyser votre demande de PGE jusqu’au 30 juin 2021.

Autre nouveauté : le délai de différé d’amortissement a été reporté de 12 mois supplémentaires.

Cela veut donc dire que les entreprises peuvent bénéficier d’un délai total de différé d’amortissement de 24 mois à compter de la date de déblocage des fonds.

Dans ce cas, le prêt pourra être amorti sur une durée maximale restante de 4 ans : 6 ans – 2 ans de différé.  

Il faut savoir que la banque sera en droit de vous prélever des intérêts financiers sur la période de différé d’amortissement.

Annoncée récemment par le ministre de l’Économie et des Finances, cette mesure, convenue avec la Fédération bancaire française, concerne toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité.

 

  • COMMENT CHOISIR UN REMBOURSEMENT EN 5 ANS ou EN 4 ANS ?

Si vous optez pour 1 différé supplémentaire de 1 an, vous n’aurez que des intérêts à payer, sans remboursement de prêt.

En revanche, il faut comprendre que la durée maximale d’amortissement ne sera plus de 5 ans mais de 4 ans. La charge financière sera donc concentrée sur les 4 dernières années du PGE, et peut s’avérer plus lourde mensuellement que si elle avait été amortie sur 5 ans.

Une analyse des capacités de remboursement de l’entreprise est à mener.

Pour cela, n’hésitez pas à faire appel aux compétences d’experts en gestion et en financement des entreprises. Avec MON EXPERT FINANCIER, nous accompagnons des entreprises comme la vôtre, avec la force des chiffres et la connaissance du métier de banquier.

Demandez un rendez-vous par téléphone ou via notre formulaire de contact. Le premier rdv est offert !

 

Cet article vous est proposé par : 

Jérôme POURTAU, 18 ans de Banque et 4 ans de Cabinet de conseil en financement 

jerome@monexpertfinancier.com

06 88 57 95 11


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion