MON EXPERT FINANCIER
Conseil en gestion et financement d'entreprise
Paris-Clichy-Batignolles

Quelles alternatives aux banques pour financer une entreprise ?

Actu Mon Expert Financier

Quelles alternatives aux banques pour financer une entreprise ?

 

Vous avez besoin de fonds pour financer votre projet d’entreprise ? Les banques vous font défaut, ou apparaissent réticentes à cause de la situation sanitaire actuelle ? Les prêts bancaires ne sont pas suffisants pour combler vos besoins financiers ? 

En somme, vous avez besoin de nouvelles sources de financement pour créer, développer et faire perdurer votre entreprise.

Nous vous présentons ici une liste d’alternatives aux banques pour financer votre entreprise et le projet qui en découle :

 

1/ Love Money : 

 

C’est la première source de financement.

Elle est caractérisée par le sigle 3C : Cousins, Copains, Cinglés. En somme c’est l’ensemble des fonds levés au sein de votre entourage, encore faut-il qu’ils aient totalement confiance en vous quant au développement de votre entreprise et de votre projet.

Les avantages :

  • Vous savez au préalable qui est susceptible de vous dire oui, contrairement aux banques et investisseurs qui vous demanderont d’emblée un dossier solide
  • Le Love Money permet de montrer aux autres financeurs que votre projet a déjà conquis votre entourage

 

Les inconvénients:

  • L’argent et la politique ne font pas bon ménage avec la famille ! Demander à votre famille de vous prêter de l’argent peut générer des tensions ou des litiges
  • Il faut donc prévoir de se faire accompagner par un professionnel du droit pour encadrer juridiquement ces financements : une aide au dirigeant ? ou une aide en tant qu’actionnaire ?

 

2/ Les aides à la création d’entreprise (ACCRE, ARE, ARCE) & les prêts :

 

Il existe de nombreuses aides pour soit financer votre entreprise soit limiter vos coûts/charges.

Avant 2019 nous avions l’ACCRE, maintenant l’ACRE qui permet de :

  • Réduire vos cotisations sociales pour la 1ère année d’activité

Puis l’ARCE permettant de : 

  • Bénéficier de 45% du montant des allocations chômage répartis en 2 versements : le premier lors de la création de votre entreprise, le second 6 mois après (si votre entreprise est toujours en activité)

 

Concernant les aides fiscales, si vous implantez votre entreprise dans des zones prioritaires (ZAFR, ZFU-TE, ZRR, BER, ZRD, QPV), vous pourrez bénéficier de :

  • Diminution de l’impôt sur les bénéfices
  • Diminution de la cotisation foncière liée à votre entreprise (CFE, totale pour la première année et à hauteur de 50% pour la 2e année)
  • Diminution de la cotisation sur la valeur ajoutée de votre entreprise

 

Le prêt d’honneur des plateformes Initiative France:

  • Il permet, avec votre apport personnel investi dans votre entreprise, de renforcer vos fonds et votre trésorerie
  • Sans intérêts ni garantie
  • Oscille entre 5.000 € et 25.000 € selon votre entreprise
  • Remboursable sous 3 à 5 ans

 

Le prêt d’honneur du Réseau Entreprendre :

  • Idem que le prêt d’honneur Initiative, il a pour but de renforcer vos apports
  • Sans intérêts ni garantie
  • Oscille entre 10.000 € et 50.000 € avec une moyenne de 29.000 €

 

3/ Les apports en fonds propres :

 

Par fonds propres on entend capitaux propres, ou la 1ère ligne de votre passif du Bilan. C’est en somme l’ensemble des ressources financières représentant : 

  • ce que vous, dirigeant d’entreprise, avez déposé lors de la création de votre entreprise ainsi que les sommes potentielles déposées par vos associés
  • ce que votre entreprise a dégagé en résultat net lors du dernier exercice comptable
  • ce que l’entreprise a dans ses réserves

Or comme vous le savez, lors de la création, la reprise ou le développement d’une entreprise, vos fonds propres peuvent se révéler insuffisants pour financer vos besoins.

D’où l’existence des apports en fonds propres qui permettent, outre une augmentation de vos capitaux propres, de rassurer vos futurs banquiers et autres investisseurs.

Ils sont généralement issus de Love Money, ou encore de levées de fonds auprès de Business Angels.

Les avantages pour des investisseurs : 

  • Acquérir des titres de votre entreprise
  • Acquérir potentiellement un droit de vote et des dividendes
  • Toucher une plus-value lors de la vente des titres acquis
  • Voir son impôt sur le revenu diminuer de 18% lors de la souscription au capital de votre société, et son impôt sur la fortune de 50% si les conditions requises sont réunies
  • Et par effet boule de neige, cela augmente la crédibilité de l’entreprise auprès des institutions bancaires et donc renforce l’entreprise

 

4/ Le leasing

Par ailleurs, il existe des solutions pour financer les actifs de l’entreprise : « Le Leasing ». 

Le leasing met en relation 3 parties bien distinctes :

  • Un fournisseur (bien immobilier, véhicule, machine outil, Logiciel…)
  • Votre entreprise
  • Un établissement financier appelé « le leaseur »

Vous avez besoin d’un bien mobilier ou immobilier pour assurer le bon fonctionnement de vos activités. Or, votre société ne dégage pas de CAF suffisante pour obtenir le financement par un emprunt. Le leasing pourrait donc constituer une solution de financement.

L’organisme de Leasing va acheter le bien à « votre place », et établir un contrat de location financière pour que vous en ayez l’usage exclusif.

Comptablement, pour votre entreprise, cet investissement apparaitra en charges externes (loyers), contrairement à une acquisition classique qui apparait au passif (pour le montant de la dette) et au compte de résultat pour le montant des dotations aux amortissements.

Financer des investissements par le leasing permet donc aussi de diminuer le taux d’endettement de l’entreprise.

Les différents types de leasings : 

  • Leasing opérationnel : coût de maintenance & réparations compris dans le paiement mensuel et donc en cas de problèmes aucune surfacturation
  • Leasing financier : les potentiels dégâts occasionnés sont à votre charge
  • Leasing immobilier : dispositif spécial pour l’immobilier commercial.

Les avantages : 

  • Préserver votre trésorerie
  • Prévoir le plus précisément possible vos dépenses mensuelles étant donné que les paiements se font mensuellement

 

5- Le financement participatif

 

Si la notion de financement participatif ne vous dit rien, peut-être avez-vous entendu parler du Crowdfunding/Crowdlending.

En réalité, ces deux notions sont identiques !

Ce type de financement existe depuis 2014 et a pour objectif de couper net le monopole bancaire qui régnait jusqu’à présent.

Il peut être soit complémentaire au prêt bancaire soit totalement déconnecté de tout prêt bancaire et en somme suffire à lui-même pour combler vos besoins de financement.

Vous allez créer votre projet en le détaillant le plus possible, ensuite le soumettre aux plateformes de CrowdLending qui l’analyseront et si votre projet est reconnu comme ayant un fort potentiel, il sera rendu public sur ces plateformes et tout investisseur, tout particulier pourra prêter entre 20 et 2.000 € si des intérêts sont reversés, ou sinon jusqu’à 5.000 € s’il n’y a aucuns intérêts.

Les principaux atouts de ce mode de financement sont les suivants : 

  • Aucune caution ni garantie à fournir

  • Possibilité de lever des fonds importants, jusqu’à 1.000.000 €

 

 

Avec www.monexpertfinancier.com, vous bénéficiez des conseils d’experts en financement des entreprises, qui vous aideront à définir les différentes sources de financement pour votre projet.  

 

Demandez un rdv téléphonique pour faire le point avec Jérôme Pourtau.

Mon Expert Financier.com intervient sur tout type de projet d’entreprise et sur toute la France

 

NOS BUREAUX

105, Rue Martre
92110 Clichy
France

Envoyé !

Erreur serveur


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion